Construction d’une nouvelle bibliothèque à Coteau-du-Lac.
Le conseil municipal entérine l’arrêt des procédures pour la subvention.

 

À la séance ordinaire du mois d’octobre, le conseil municipal de Coteau-du-Lac a décidé, à raison d’une majorité de voix, de mettre fin aux démarches qui visait l’obtention d’une subvention pour la construction d’une nouvelle bibliothèque. Cette décision n’implique pas le refus complet d’améliorer l’offre et les infrastructures de la bibliothèque Jules-Fournier.

Chronologie et mise en situation

En novembre 2020, les élus municipaux ont autorisé par résolution qu’une demande de subvention soit déposée au ministère de la Culture et des Communications pour un projet de construction d’une nouvelle bibliothèque estimée à 4 millions de dollars. Cette demande ne garantissait ni l’obtention de la subvention, ni l’obligation de s’engager à réaliser le projet.

Par la suite, une série d’étapes et de jalons se sont enchaînés dans le processus avec le Ministère. En novembre 2021, le nouveau conseil municipal, alors récemment élu, adoptait une résolution ayant pour but d’amender la résolution initiale de novembre 2020. Cette résolution visait à rectifier le budget d’investissement, le faisant passer de 4 à 6 millions $, et ce, à la demande du Ministère, qui suggérait d’appuyer la requête sur les projections de la population, c’est-à-dire en prenant en considération la croissance démographique, plutôt que sur la population actuelle.

C’est en mai 2022 que la décision arrivait finalement, confirmant l’acceptation d’une subvention de près de 2 millions de dollars pour la construction d’une nouvelle bibliothèque au coût de 6 millions. Bien que la réponse soit favorable, le conseil municipal n’avait pas l’obligation de s’engager à réaliser le projet, qui demeurait au stade d’ébauche.

Dans l’ordre des choses, les étapes du processus sont alors les suivantes :

  • Signature de la convention avec le ministère de la Culture et des Communications
  • Soirée d’information publique
  • Mise en branle du processus légal de règlement d’emprunt :
    • Dépôt d’un avis de motion indiquant l’intention d’adopter, à une séance subséquente, un règlement décrétant un emprunt pour l’exécution des travaux.
    • Dépôt du projet de règlement à être adopté à une séance subséquente.
    • Consultation publique (optionnelle dans le processus, mais ici prévue dans la démarche)
    • Adoption du règlement d’emprunt
    • Tenue de registre

 

« La réalité est qu’entre 2020 et 2022, les modalités du projet ont évolué et entrainé des modifications constantes liées notamment au coût et aux exigences de réalisation. C’est pourquoi, avant de continuer les démarches, de procéder à la signature de convention et aux présentations publiques, j’ai demandé aux membres du conseil de se positionner par vote lors de la dernière séance. La majorité des élus a refusé de poursuivre les démarches menant à l’obtention d’une subvention de 2 millions pour la construction d’une nouvelle bibliothèque au coût estimé de 6 millions de dollars.

Il faut comprendre que l’arrêt du processus ne signifie pas que le Conseil s’oppose à la bonification de la bibliothèque Jules-Fournier. En 2023, les membres du conseil municipal vont rediscuter des besoins et de la faisabilité autant technique que financière pour éventuellement améliorer l’offre de service de la bibliothèque. »

  • Andrée Brosseau, mairesse de Coteau-du-Lac