Arbres

Les arbres coteaulacois sont une priorité! C’est pourquoi il est important pour Coteau-du-Lac de protéger, de préserver et de gérer sainement les espaces verts en favorisant l’aménagement durable.

SAVIEZ-VOUS QUE?

La Municipalité de Coteau-du-Lac s’est dotée d’armoiries en 1967!

L’agrile du frêne est un insecte exotique originaire d’Asie qui s’attaque à toutes les espèces de frêne. Il peut causer des dommages importants en se reproduisant, il constitue donc une menace sérieuse pour les peuplements forestiers.  En général, il entraîné la mort d’un frêne mature et en santé en l’espace de 3 à 5 ans.  Les symptômes d’une infestation à l’agrile sont peu visibles les premières années, puis peu à peu on voit certains signes apparaître.  Le feuillage sera clairsemé au niveau de la cime de l’arbre, des gourmands au tronc se formeront et l’écorce se décollera.  Sur le tronc, nous pourrions apercevoir des trous en forme de ‘D’.  Toutefois, lors de l’apparition de ces symptômes, l’insecte est déjà présent dans l’hôte depuis près de trois ans et le mal est déjà fait.

Symptômes et conséquences :

  • Fragilisation et perte des branches;
  • Éclaircissement de la couronne de l’arbre;
  • Diminution du feuillage;
  • Fentes verticales sur le tronc.

 

Veuillez consulter les liens suivants :

 

Plus d’information :
Isabelle Rémillard, conseillère en environnement
450 763-5822, poste 228
environnement@coteau-du-lac.com


ABATTAGE – DÈS FÉVRIER 2023

Coteau-du-Lac, le 27 janvier 2023 – La Ville de Coteau-du-Lac doit procéder au cours des prochaines semaines à l’abattage de nombreux arbres malades ou morts victimes de l’agrile du frêne, insecte destructeur.

Les arbres touchés ont été identifiés et répertoriés par Solutions Alternatives Environnement en 2021-2022. La détérioration de ces arbres présente entre autres un risque de chute et constitue un danger pour la sécurité. Un mandat a récemment été octroyé à Émondage & Abattage Dionne inc. afin de procéder à l’abattage préconisé dans le respect des meilleures pratiques, et ce, sur une période de deux (2) ans. On parle ici d’abattage inévitable, puisque certains sujets ont déjà été traités au TreeAzinMD (insecticide d’origine naturelle injecté dans l’arbre pour combattre l’agrile du frêne) dans le but de prévenir la maladie ou de ralentir son évolution.

Dès février : intervention au parc Henri-Paul-Desforges

Une première phase d’abattage débutera dès la première semaine de février au parc Henri-Paul-Desforges.

Dans un premier temps, février-mars, l’entrepreneur procédera à l’abattage en laissant les souches en place, tandis que l’essouchage, lorsque recommandé, sera effectué dans un deuxième temps. Bien qu’un entretien régulier sera fait sur le site par l’entrepreneur, précisons qu’un grand nettoyage sera réalisé à la fin du mandat. Il se peut que des troncs ou des branches abattus restent sur place jusqu’à la fin des travaux dans ce parc.

Le calendrier et l’horaire de coupe ne peuvent être prédéterminés puisqu’ils sont appelés à varier selon les conditions météorologiques. Néanmoins, il est prévu que l’abattage soit réalisé entre 7 h 30 et 16 h 30, du lundi au vendredi.

Il est possible que les travaux entraînent des entraves dans le parc, sans pour autant en bloquer complètement les accès. La zone sera alors adéquatement sécurisée.

Autres parcs

En 2023, d’autres parcs devraient également faire l’objet d’interventions, particulièrement le parc Gaspard-Dauth (rue Juillet) ainsi que le Centre de la nature quatre-saisons, près du parc canin. Nous tiendrons les résidents et les usagers informés des étapes et des échéanciers d’abattage lorsqu’ils seront confirmés pour ces lieux.

Plantation et reboisement

Dans le but de remplacer les pertes occasionnées par l’abattage, des plantations débuteront au printemps 2023. Il est certain que le reboisement constituera une priorité pour augmenter les îlots de fraîcheur, pour améliorer la biodiversité de la forêt urbaine et rendre le milieu plus résilient face aux changements climatiques. Une vingtaine d’essences sont recommandées et privilégiées pour le reboisement. Des plantations publiques et activités de sensibilisation sont prévues à l’automne afin d’encourager l’implication citoyenne.

L’agrile du frêne

Originaire d’Asie, l’agrile du frêne est arrivé au Québec depuis plus de 10 ans maintenant. Depuis qu’il a été détecté en Amérique du Nord, cet insecte ravageur a tué des millions d’arbres. Considéré comme étant un insecte exotique enva­hissant, l’agrile du frêne est un petit coléoptère de couleur vert métallique mesurant à peine 1 cm de long et se nourrissant exclusivement de frênes. En raison de sa propagation, tous les frênes sont menacés, voire condamnés. L’espérance de vie d’un frêne, une fois infesté, est d’une durée de 3 à 5 ans.

Disposition
Afin de prévenir la contamination et la propagation, le bois provenant de frênes abattus sera disposé en conformité avec la règlementation en vigueur.

Dans le cadre du Plan vert, la Ville de Coteau-du-Lac offre aux propriétaires de nouvelles constructions résidentielles un arbre afin de contribuer à garder notre ville « verte ».

Tel qu’indiqué sur votre permis de construction, il est obligatoire de procéder à la plantation de deux (2) arbres en façade de votre propriété. Nous vous invitons donc à profiter de cette occasion pour obtenir un arbre feuilli, et ce, tout à fait gratuitement. Notez que la plantation de l’arbre est également incluse dans cette offre.

Afin d’obtenir cet arbre, de déterminer l’endroit où il est possible de le planter et de connaître les essences disponibles ainsi que leur hauteur et leur étalement, nous vous invitons à consulter le processus d’obtention d’un arbre en lien avec le plan vert.

 

À noter que les demandes sont traitées dans l’ordre d’arrivée, jusqu’à l’épuisement du budget consenti, soit 2 500$. Pour les permis de construction émis en 2020, nous vous invitons à vous prévaloir de cette offre avant la fin du mois d’octobre 2021.

 

Le Centre du jardin Del Esta s’est joint à la Ville pour cette offre. Vous pouvez consulter leurs experts en les visitant au 241, chemin du Fleuve, ou par téléphone au 450 763-5755.

Pour un supplément d’information, nous vous invitons à communiquer avec la responsable de l’urbanisme et environnement et technicienne à l’émission des permis au 450 763-5822, poste 234, ou à l’adresse courriel urbanisme@coteau-du-lac.com.

Il est important de préserver les arbres sur le territoire, car ceux-ci apportent plusieurs avantages. En effet, un arbre :

  • Augmente considérablement la valeur d’une propriété;
  • Sert de brise-vent, réduisant ainsi les frais de chauffage;
  • Fournit de l’ombre, réduisant ainsi les frais de climatisation;
  • Absorbe l’eau de pluie, ce qui réduit le ruissellement;
  • Purifie l’air en absorbant le dioxyde de carbone et autres polluants atmosphériques;
  • Réduit la pollution par le bruit;
  • Ajoute beauté et élégance à tout quartier.

Vous devez absolument obtenir un certificat d’autorisation avant d’abattre (couper) un arbre dont le diamètre du tronc est supérieur à 0,1 mètre (mesure prise à 0,3 mètre du sol). Un certificat d’abattage d’arbres est délivré uniquement dans les situations suivantes:

  • L’arbre est mort ou atteint d’une maladie incurable;
  • L’arbre est dangereux pour la santé et la sécurité du public;
  • L’arbre constitue une nuisance ou cause des dommages à la propriété publique ou privée.

Lorsque vous déposez votre demande, il est important de fournir les pièces justificatives démontrant le bien-fondé de l’abattage. De plus, vous devrez procéder à la plantation du nombre d’arbres équivalent au nombre d’arbres abattus. Ainsi, chaque arbre abattu doit être remplacé.

Pour obtenir un certificat d’autorisation, vous devez remplir le formulaire à cet effet.

Pour un supplément d’information, nous vous invitons à communiquer avec l’inspecteur en urbanisme et environnement au 450 763-5822, poste 236, ou à l’adresse courriel inspection@coteau-du-lac.com.

Coteau-du-Lac, le 27 janvier 2023 – La Ville de Coteau-du-Lac doit procéder au cours des prochaines semaines à l’abattage de nombreux arbres malades ou morts victimes de l’agrile du frêne, insecte destructeur.

Les arbres touchés ont été identifiés et répertoriés par Solutions Alternatives Environnement en 2021-2022. La détérioration de ces arbres présente entre autres un risque de chute et constitue un danger pour la sécurité. Un mandat a récemment été octroyé à Émondage & Abattage Dionne inc. afin de procéder à l’abattage préconisé dans le respect des meilleures pratiques, et ce, sur une période de deux (2) ans. On parle ici d’abattage inévitable, puisque certains sujets ont déjà été traités au TreeAzinMD (insecticide d’origine naturelle injecté dans l’arbre pour combattre l’agrile du frêne) dans le but de prévenir la maladie ou de ralentir son évolution.

Dès février : intervention au parc Henri-Paul-Desforges

Une première phase d’abattage débutera dès la première semaine de février au parc Henri-Paul-Desforges.

Dans un premier temps, février-mars, l’entrepreneur procédera à l’abattage en laissant les souches en place, tandis que l’essouchage, lorsque recommandé, sera effectué dans un deuxième temps. Bien qu’un entretien régulier sera fait sur le site par l’entrepreneur, précisons qu’un grand nettoyage sera réalisé à la fin du mandat. Il se peut que des troncs ou des branches abattus restent sur place jusqu’à la fin des travaux dans ce parc.

Le calendrier et l’horaire de coupe ne peuvent être prédéterminés puisqu’ils sont appelés à varier selon les conditions météorologiques. Néanmoins, il est prévu que l’abattage soit réalisé entre 7 h 30 et 16 h 30, du lundi au vendredi.

Il est possible que les travaux entraînent des entraves dans le parc, sans pour autant en bloquer complètement les accès. La zone sera alors adéquatement sécurisée.

Autres parcs

En 2023, d’autres parcs devraient également faire l’objet d’interventions, particulièrement le parc Gaspard-Dauth (rue Juillet) ainsi que le Centre de la nature quatre-saisons, près du parc canin. Nous tiendrons les résidents et les usagers informés des étapes et des échéanciers d’abattage lorsqu’ils seront confirmés pour ces lieux.

Plantation et reboisement

Dans le but de remplacer les pertes occasionnées par l’abattage, des plantations débuteront au printemps 2023. Il est certain que le reboisement constituera une priorité pour augmenter les îlots de fraîcheur, pour améliorer la biodiversité de la forêt urbaine et rendre le milieu plus résilient face aux changements climatiques. Une vingtaine d’essences sont recommandées et privilégiées pour le reboisement. Des plantations publiques et activités de sensibilisation sont prévues à l’automne afin d’encourager l’implication citoyenne.

Pour toute question concernant les travaux d’abattage et l’agrile du frêne, communiquez avec Isabelle Rémillard, conseillère en environnement au 450 763-5822, poste 228, ou à environnement@coteau-du-lac.com